Pour accélérer l’action climatique locale, les partenaires de la Convention des maires renforcent leurs liens

Posted on : 30 mars 2019

L’Afrique dispose d’un potentiel énorme en termes d’action climatique locale. C’est pourquoi deux responsables de la mise en œuvre de la Convention des maires en Afrique subsaharienne (CoM SSA) ont signé un nouvel accord stratégique, qui servira également à renforcer l’engagement des parties prenantes dans le secteur de l’énergie en Afrique.

Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) et ICLEI – Les Gouvernements Locaux pour la Durabilité en Afrique (ICLEI Afrique) ont signé un protocole d’accord le 19 mars lors de la Semaine du Climat en Afrique organisée par les Nations Unies à Accra au Ghana.

Dr Meggan Spires (gauche) d’ICLEI Africa et Mohamed Nbou de CGLU Afrique signe pour leurs organisations (photo: Jude Fuhnwi/Accra)

Ce nouvel accord renforcera la position du bureau d’assistance (Helpdesk Office) de CoM SSA en tant que plaque tournante de l’aide aux villes et aux gouvernements locaux en Afrique pour développer et mettre en œuvre des actions durables en matière de climat et d’énergie, axées sur l’accès à l’énergie propre, l’atténuation du changement climatique et le climat.

L’accord piloté par le Climate Task Force de CGLU Afrique s’appuie sur les acquis de CoM SSA au cours des trois dernières années pour faire progresser l’action pour le climat et l’accès à l’énergie propre en Afrique.

« Nous mettons beaucoup l’accent sur la façon dont nous pouvons agir pour faire face au changement climatique sur le continent, en prenant en compte les mesures d’atténuation et d’adaptation, mais également l’accès au financement et à l’énergie », a déclaré Kobie Brand, Directrice Exécutive d’ICLEI Afrique.

Les deux organisations ont déclaré vouloir voir les villes et les gouvernements locaux prendre davantage de mesures, en particulier dans le domaine du changement climatique.

Jean Pierre Elong Mbassi,(gauche) Secrétaire Général de CGLU Afrique explique le contenu de l’accord (photo: Jude Fuhnwi/Accra)

« Nous sommes partenaires de la Convention des maires en Afrique subsaharienne pour le climat et l’énergie. Le bureau d’assistance (Helpdesk Office) est ici à Accra. C’est le moment et un bon endroit pour signer cet accord à la Semaine du Climat en Afrique », a déclaré M. Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU Afrique.

La Convention des maires collabore avec les villes et les gouvernements locaux pour veiller à ce qu’ils agissent de manière durable. « Nous ne pouvons pas sous-estimer le pouvoir des gouvernements locaux en matière d’action climatique durable. Cet accord est pour l’action », a souligné Dr Meggan Spires, le Responsable Principale des Programmes sur le Changement Climatique, l’Energie et la Résilience chez ICLEI Afrique, qui a signé au nom de son organisation. M. Mohamed Nbou, Coordinateur du Climate Task Force, a signé pour CGLU Afrique.

Des maires et délégués venus des villes signataires de CoM SSA ont assisté à l’événement. Le maire de la ville d’Accra, Mohamed Adjei Sowah, a précisé qu’Accra, la ville hôte du bureau d’assistance (Helpdesk Office) de la Convention des maires en Afrique subsaharienne, « est en train de devenir un point central de la mobilisation pour le climat en Afrique ».