Nouvelle étude: Feuilles de route de financement pour les projets climatiques

Posted on : 7 octobre 2020

Comment les gouvernements locaux peuvent-ils faciliter l’accès au financement en Afrique subsaharienne?

La population urbaine africaine, actuellement de 650 millions, dépassera 1,3 milliard d’ici 2050. Les gouvernements locaux (GL) en Afrique subsaharienne (ASS) sont confrontés au défi redoutable qu’est celui de la gestion du taux d’urbanisation le plus élevé au monde, et doivent en même temps faire face aux graves conséquences du changement climatique, impactant à la fois les communautés et l’économie.

D’importants programmes d’investissement dans les secteurs clés d’infrastructures urbaines, résilientes et sobre en carbone sont nécessaires afin d’atteindre les objectifs définis dans le cadre de l’Accord de Paris. Ces investissements peuvent varier de projets d’infrastructures de grande ampleur à des investissements moins importants dans différents secteurs. L’accès aux financements internationaux, privés et publics est essentiel pour rendre les villes résilientes et sûres face au changement climatique, mais également pour prendre la voie d’une croissance à faible émission de carbone.

Dans le cadre de la Convention des Maires pour l’Afrique sub-saharienne, la GIZ a pour mission de soutenir les GL d’ASS, notamment en leur fournissant des feuilles de routes d’actions. Ces dernières, réalisées afin de faciliter le financement et la mise en œuvre de projets climatiques, peuvent ainsi être mises en pratique par les GL de manière proactive.

Pour cela, une étude, dont l’objectif est de permettre aux gouvernements locaux d’accélérer le développement et le financement de projets climatiques, a été publiée en octobre 2020.

Intitulée «Feuilles de route de financement pour les projets climatiques : Comment les gouvernements locaux peuvent-ils faciliter l’accès au financement en Afrique subsaharienne?», cette étude fournira une vue d’ensemble des options de financement pour les GL, et comprendra une introduction aux concepts clés ainsi que des feuilles de route concrètes pour différents types de projets. Ces dernières mettront en évidence les possibles rôles des GL et seront définies pour 10 actions climatiques spécifiques, chacune couvrant l’ensemble des étapes du cycle des projets, de leur identification à leur développement, leur financement et leur fonctionnement.

Projets climatiques pour les gouvernements locaux étudiés dans la publication:

  • Traitement et réutilisation des eaux usées
  • Gestion intégrée des déchets
  • Valorisation énergétique
  • Projets solaires
  • Mini-réseaux solaires
  • Gains d’efficacité et expansion de l’éclairage public
  • Amélioration des performances énergétiques des bâtiments
  • Plantation d’arbres et création de forêts
  • Gestion des risques d’inondation
  • Cuisinières améliorées et propres

L’étude a été publiée en octobre 2020. Téléchargez-la ici.

Pour les dernières actualités, abonnez-vous à la newsletter de la Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne, et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Etude publiée par: Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).
Auteurs: Global Clearinghouse for Development Finance.
Produi avec le soutien financier de l’Union européene et du Minitère fédéral de la Coopération économique et du Développement  (BMZ).
Contact: comssa@giz.de