Conversations avec la CoM SSA: Webinaire sur le financement climatique des projets d’adaptation et d’atténuation des Communes Africaines

Posted on : 27 mars 2021

Les villes du monde entier doivent prendre des mesures pour lutter contre le changement climatique et s’y adapter, et les villes africaines ne font pas exception. Mais les municipalités sont souvent confrontées à un défi : comment financer de tels projets pour qu’ils se concrétisent ?

 

C’est pourquoi CGLU-Afrique, partenaire de la CoM SSA,  s’est associé à l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), une organisation multilatérale clé dans la région, pour organiser un événement conjoint sur la façon de financer l’action climatique locale. L’événement, qui s’est tenu le 3 mars 2021 (voir l’enregistrement en ligne ici), a réuni des acteurs locaux, régionaux et continentaux engagés dans la politique climatique pour un véritable dialogue politique multi-niveaux sur la manière de s’attaquer à cette question urgente.

Les maires de Tsévié au Togo et de Boundiali en Côte d’Ivoire ont déclaré qu’il était urgent de faire face aux conséquences du changement climatique dans leurs villes. Ces villes sont confrontées à un certain nombre de défis majeurs dans ce domaine : développer les capacités des agents municipaux, attirer les investissements du secteur privé et la difficulté d’attirer des fonds pour l’action climatique dans les villes de taille moyenne.

L’Agence française de développement (AFD), partenaire de la CoM SSA, a présenté ses activités en cours pour soutenir les villes de la Convention des Maires en Afrique sub-saharienne, par exemple par le biais d’études de faisabilité spécifiques soutenant le développement de projets locaux. De même, le Centre de coopération régionale (CRC), basé à Lomé au Togo, soutient la préparation de projets liés au climat dans la région, par exemple en finançant la préparation de projets et le renforcement des capacités dans des pays comme le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Togo.

En conclusion de la discussion, le Fonds vert pour le climat et l’Initiative pour l’adaptation en Afrique (AAI) ont exprimé leur volonté de collaborer à la suggestion de l’UEMOA de créer un instrument financier régional qui soutiendrait l’action climatique locale en Afrique de l’Ouest. CGLU-Afrique continuera à s’engager auprès des décideurs politiques africains pour plaider en faveur de l’action climatique locale et du développement de la Convention des Maires en Afrique sub-saharienne.

 

 

** Cet article a été publié pour la première fois sur le site Web de CGLU-A