Promouvoir l’intégration des considérations relatives au changement climatique

Posted on : 26 août 2020

Le comté de Nakuru, en coopération avec CoM SSA, avance dans sa réponse au changement climatique en l’intégrant dans les secteurs locaux pour aborder les aspects transversaux de l’atténuation du changement climatique, de l’adaptation et de l’accès à l’énergie.

Les questions relatives au changement climatique et l’énergie sont sous la tutelle du ministère de l’environnement, de l’énergie et des ressources naturelles du gouvernement du comté de Nakuru. Les responsables municipaux reconnaissent que le changement climatique représente des enjeux qui se répercutent au-delà des limites du ministère de l’environnement. Ayant un impact sur tous les secteurs et départements, ils se doivent tous de renforcer la résilience et contribuer à un développement à faibles émissions.

Dans cette optique, le comté a récemment nommé des « Champions pour le climat », chargés d’intégrer les considérations relatives au changement climatique dans leurs domaines de responsabilité, dans tous ses ministères. S’appuyant sur l’engagement du comté de Nakuru à aborder le changement climatique dans son intégralité, 20 champions du changement climatique issus de sept ministères ont participé à une formation organisée par l’initiative CoM SSA (Convention des Maires en Afrique subsaharienne). La formation virtuelle a été mise en place par le GIZ, partenaire du CoM SSA, avec le soutien d’ICLEI Afrique, et a porté sur la manière d’intégrer les considérations relatives au changement climatique dans les départements du comté.

 

Kiogora Murithi, directeur du département de l’environnement, de l’énergie et des ressources naturelles, a ouvert la séance en soulignant les initiatives de Nakuru en matière d’énergie et de climat : notamment, l’honorable gouverneur Lee Kinyanjui s’est engagé à consacrer 1 % du budget du comté à la lutte contre le changement climatique dans tous les départements. Cette formation fait partie du processus d’élaboration du Plan d’Action pour l’Accès à l’Energie Durable et le Climat(PAAEDC) pour le comté de Nakuru, ce qui englobe effectivement tous les secteurs et aidera le comté à mettre ce leadership climatique au service de l’action locale.

Les concepts du changement climatique, les trois piliers du PAAEDC et à sa pertinence pour différents secteurs ont été presente par des animateurs d’ICLEI Afrique et de GIZ. M. David Adegu, du Département météorologique du Kenya, ministère de l’Environnement et des Forêts, a apporté des informations sur l’intégration du climat au niveau national et sur la manière dont celles-ci peuvent être appliquées au niveau des comtés. Il a présenté les quatre étapes clés de l’intégration du climat et a fourni des exemples d’actions que les départements des comtés pourraient mettre en œuvre dans leurs secteurs, en tenant compte du programme « Big 4 » du gouvernement kenyan ainsi que du plan de développement intégré du comté (PDIC)

Comment les considérations relatives au changement climatique peuvent-elles être intégrées dans tous les secteurs ?

Suite à la présentation d’introduction sur le changement climatique et la manière dont l’intégration de ses considérations peut être effectuée, les participants ont été amenés à travailler en groupes séparés et selon leurs différents départements, où ils ont discuté des aspects pratiques de l’intégration dans leurs secteurs en partageant leurs expériences pratiques.

La formation a été l’occasion pour les « Champions pour le climat » de définir les actions qu’ils rapporteraient à leurs services après la formation. Par exemple, le ministère de l’agriculture du comté a indiqué qu’ils engageront des partenaires travaillant sur la collecte de l’eau pour améliorer la production dans les zones qui seront touchées par l’augmentation des sécheresses.

Aujourd’hui, il est clair que le changement climatique a un impact sur tous les secteurs : du tourisme aux services de santé, de l’agriculture aux transports et aux services sociaux.

Le comté de Nakuru a fait des progrès dans l’intégration des considérations climatiques grâce à, entre autres, l’adoption d’un plan d’action sur le changement climatique et à la désignation des « Champions pour le climat ». Le comté est maintenant prêt à franchir les prochaines étapes dans l’intégration de l’action climatique, c’est-à-dire prioriser la mise en œuvre des projets comportant des réponses au changement climatique.

L’engagement du comté dans le développement d’un PAAEDC, en tant que membre actif de CoM SSA, lui permettra d’aborder les aspects transversaux de l’atténuation du changement climatique, de l’adaptation et de l’accès à l’énergie.

La Convention des Maires en Afrique Subsaharienne est un réseau important de plus de 200 villes qui, en ces temps de crise, continuera à travailler avec les administrations infranationales telles que le comté de Nakuru, en s’adaptant aux nouvelles pratiques résultant de la pandémie COVID-19.

 


🚨 ▶️ Abonnez-vous à notre bulletin de la Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne! Découvrez ce que la CdM SSA et ses partenaires font pour soutenir les villes d’Afrique!

Abonnez-vous 👉🏽 ici
Dernière edition 👉🏽 ici