A retenir des propos des leaders et des experts : Comment les collectivités locales peuvent accéder aux financements climatiques

Posted on : 10 décembre 2020

Deux ressources clés aideront les villes à accéder aux financements climatiques, à savoir des informations sur les différents concepts et projets de financement et le partage d’exemples de réussite des villes.

Les villes demandent régulièrement de l’aide afin de mieux préparer leurs projets et de mieux comprendre les différents modèles de financement disponibles pour soutenir leur mise en œuvre. C’est pourquoi l’une des sessions de la journée de la CoM SSA lors du congrès LoCS4Africa a spécifiquement répondu à cette demande. La session a non seulement offert une plateforme aux acteurs du financement et aux partenaires afin de partager des informations sur le financement de projets, mais a également a coïncide avec le lancement de l’étude intitulée « Feuilles de route de financement pour les projets climatiques » de la CoM SSA, qui a été conçue spécialement pour accélérer la mise en œuvre de projets climatiques dans les villes d’Afrique subsaharienne. Cette ressource clé aidera à élargir l’objectif de l’initiative d’accès au financement climatique local.

Regarder l’enregistrement de la session

Cliquez ici pour écouter l’enregistrement en français

Télécharger l’étude

Le document « Feuilles de route de financement pour les projets climatiques : Comment les gouvernements locaux en Afrique subsaharienne peuvent-ils faciliter l’accès au financement ? » offre un aperçu des feuilles de route de financement pour les gouvernements locaux avec une introduction aux concepts clés et aux feuilles de route adaptées aux différents types de projets. Des feuilles de route concrètes mettant en évidence les possibles rôles proactifs des gouvernements locaux sont définies pour dix secteurs climatiques spécifiques, couvrant chaque étape du cycle de vie du projet, de l’identification du projet au développement, en passant par le financement et enfin, l’exécution.

« Les feuilles de route de financement de la CoM SSA décrivent les actions et les étapes du cycle de vie des projets pour 10 types de projets différents et leurs avantages en matière de services fournis et de bénéfices financiers, » a ainsi expliqué Carla Rooseboom, experte en finance chez Global Clearinghouse for Development Finance (GlobalDF) et partenaire pour le développement de l’étude.

Accès au financement et utilisation judicieuse des ressources municipales

Sachant que plus de 50 % des financements pour le climat proviennent du secteur privé, les villes doivent améliorer leur capacité à accéder à ces capitaux afin d’augmenter les financements disponibles pour les projets climatiques. Cependant, les villes ont du mal à obtenir des financements pour les premières étapes de préparation des projets qui leur permettraient d’accéder à ce capital.

Drazen Kucan, spécialiste de l’efficacité urbaine et énergétique au Fonds vert pour le climat (GCF), a déclaré que le GCF a promis 9,8 milliards de dollars au One Fund et a mis en œuvre 124 projets pour une valeur de 5,6 milliards de dollars et 396 projets ayant accédé à 269 millions de dollars de subventions de préparation (Readiness Grant Funds). Pour que les pays puissent accéder à ces fonds, il est important que les objectifs nationaux soient traduits en projets ayant valeur d’investissement. Kristina Eisele a également mentionné que la Banque Européenne d’Investissement a récemment programmes African Sustainable Cities et Gap Fund, dans le but de soutenir la préparation de projets en phase initiale et de créer tisser un lien entre les projets de villes et les dispositifs de préparation de projets.

Sasank Vemuri de MobiliseYourCity a expliqué comment ils ont travaillé avec des villes d’Afrique pour identifier des projets grâce à un processus de planification complet qui a réussi à débloquer des investissements pour des initiatives de transport à faibles émissions de carbone.

Selon lui : « On manque perpétuellement de ressources. En tant que collectivités, nous devons apprendre à faire plus avec moins. L’aide internationale devrait aider les gouvernements locaux à utiliser et à gérer efficacement leurs propres ressources en se concentrant sur les résultats plutôt que sur le profit. »

Pour clore la session, Mme Mary Mbenge, directrice du département Environnement et Ressources Naturelles du comté de Makueni, au Kenya, a fait part de son expérience en matière d’identification et de préparation de projets. Elle a conseillé aux villes de commencer par un dialogue avec les partenaires et les bailleurs de fonds et de démontrer leur engagement en faveur du climat avec leurs propres fonds, dans la mesure du possible.

Mme Mbenge affirme à ce propos : « Commencez quelque part, même si c’est avec de petits mécanismes de financement, avant d’aller voir les bailleurs de fonds. Au sein du gouvernement du comté de Makueni, 1 % du budget municipal est consacré à un fonds pour le changement climatique. Au fil du temps, nous avons obtenu des financements du Fonds vert pour le climat et d’autres »

Cliquez ici pour plus d’informations sur « Les feuilles de route de financement pour les projets climatiques : Comment les gouvernements locaux en Afrique subsaharienne peuvent-ils faciliter l’accès au financement ? »

 

Cliquez ici pour regarder l’enregistrement de la session de la journée de la CoM SSA au congrès LoCS4Africa 2020.

Cliquez ici pour écouter l’enregistrement en français