Les Rencontres d’Abidjan : Un temps fort de réflexion sur le concept de ville durable en Afrique francophone

Posté le : 18 mars 2020

Du 27 au 28 février 2020 plus de 500 participants se sont retrouvés à l’hôtel Ivoire d’Abidjan afin d’échanger sur le thème de la ville durable en Afrique. Ces rencontres étaient organisées en prélude du sommet sur la ville durable qui se tiendra à Bordeaux (France) en juin 2020. Ce fut l’occasion pour les partenaires de la Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne (CoM SSA) d’organiser une réunion entre plusieurs villes signataires francophones et de rencontrer certains acteurs clés du sommet Afrique-France.

Abidjan, ville hôte : un acteur important du débat sur la ville durable

Ces dernières années, Abidjan, capitale économique de Côte d’Ivoire, est devenue un laboratoire d’idées et de solutions pour la ville durable africaine. Depuis sa création en 2018, son Ministère de la Ville travaille en collaboration avec ses partenaires, tels que le Ministère de l’Environnement, l’AFD ou la Banque Africaine de Développement, à rendre les villes plus résilientes aux effets du changement climatique. Le club Abidjan Ville Durable regroupant certains acteurs du secteur privé se retrouve régulièrement pour proposer des solutions aux défis du développement de la ville.

La contribution des partenaires de la Convention des Maires aux Rencontres d’Abidjan

ICLEI Afrique, au nom de la GIZ, et Expertise France ont participé à l’événement en tant que partenaires de la Convention des Maires. Lors de la session sur la résilience urbaine, animée par ICLEI Afrique, les villes de Bobo Dioulasso et Bouaké, deux villes-pilotes de l’initiative, ont présenté leur expérience dans le domaine de la planification climatique.

Expertise France est intervenue dans la session sur la planification urbaine aux côtés de représentants des villes de Nouakchott et Bamako, signataires de la CoM SSA. L’importance de la concertation et de l’inclusion de toutes les parties prenantes dans la définition des Plans d’Action pour l’Accès à l’Energie Durable et le Climat (PAAEDC), ainsi que le caractère dynamique de ces derniers, ont notamment été rappelés.

Un événement qui a permis de renforcer les liens entre villes francophones

Les Rencontres d’Abidjan furent surtout l’occasion de renforcer les liens déjà existants entre les villes signataires francophones de la Convention des Maires. À cet effet, une session d’échange fut organisée entre les villes de Bobo Dioulasso, Ouagadougou (Burkina Faso), Bouaké, Abidjan (Côte d’Ivoire), Pelengana, Bamako (Mali) et Madame Christine Moro, l’Ambassadrice en charge de l’action extérieure des collectivités territoriales du Ministère des Affaires étrangères français. À cette occasion, les maires des villes ont insisté sur l’importance des coopérations Nord-Sud et Sud-Sud.

Une étape importante vers le sommet Afrique-France

Les Rencontres d’Abidjan représentent une étape importante avant la tenue du sommet Afrique-France qui se déroulera du 4 au 6 juin à Bordeaux. L’événement a permis de mobiliser des acteurs francophones – français et africains – actifs dans le domaine du développement durable urbain.

Les messages clés et conclusions de ces événements seront transportées du continent africain vers la France, et présentées, en juin 2020 à Bordeaux, par l’intermédiaire des partenaires de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne.