Les fours améliorés permettent d’accéder à une énergie propre et abordable à Tsévié

Posté le : 27 mai 2019

Plusieurs milliers de personnes n’ont pas accès à une énergie propre au Togo.

L’approvisionnement en énergie impose un coût direct à l’économie du pays en termes de perte de production, et peut limiter les activités économiques, éducatives et sociales

En savoir davantage …

C’est pourquoi, dans le cadre des efforts visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à contribuer à la lutte contre le changement climatique, il a été proposé à la population des communautés de la ville de Tsévié de bénéficier de poêles à meilleur rendement énergétique, modérant leur consommation de bois de chauffage.

 

Mr. Agbote Yawo, Coordinateur adjoint du projet financé par l’UE à Tsévié, offre un poêle économe en combustible à une bénéficiaire de la communauté de Lomavava (Photo : Jude Fuhnwi / Tsévié))

 

8200 foyers améliorés sont actuellement distribués aux communautés de la ville de Tsévié dans le cadre du programme « Promotion de l’énergie pour le développement » financé par l’Union Européenne (UE) et soutenu par la CoM SSA afin de fournir un accès à une énergie propre et abordable.

L’objectif de ce programme est de faciliter l’accès durable de la population aux services essentiels de la commune de Tsévié et de ses environs grâce à l’efficacité énergétique.

« Ces foyers améliorés présentent de nombreux avantages. Les foyers traditionnels retenaient longtemps la chaleur et la fumée dans la cuisine, ce qui nuisait parfois à nos yeux et à notre respiration, mais avec les nouveaux poêles, la nourriture est prête rapidement et je n’utilise qu’un fagot par semaine au lieu d’un fagot et demi », a expliqué Dela Wletsou, vendeuse de produits alimentaires à Tsévié. Mme Wletsou est l’une des bénéficiaires des foyers améliorés à haut rendement énergétique.

 

Mme Dela Wletsou faisant la cuisine sur un foyer amélioré installé chez elle par le projet financé par l’UE à Tsévié (Photo: Jude Fuhnwi / Tsévié)

 

Ce projet de deux ans consiste également à installer des panneaux solaires chez les ménages à faible revenu, ainsi que des lampadaires solaires, et consiste également à dispenser une formation à la gestion et à la maintenance de ces installations.

« Avec les kits solaires, nous n’avons aucune coupure de courant et nous ne payons pas de factures à la fin du mois. Je n’avais pas d’électricité chez moi auparavant et j’utilisais des bougies et des lampes à pétrole. J’ai même dû louer une place avec de l’électricité pour mes événements. Mais aujourd’hui, grâce au maire de Tsévié, nous avons ce kit solaire qui fonctionne parfaitement. J’encourage les autres membres de la communauté à se procurer le leur », a déclaré Hubert Afidenyo Yawo, l’un des bénéficiaires de la communauté de Lom-nava. La communauté de Lom-nava a également bénéficié de 36 lampadaires solaires installés par le projet.

Panneaux solaires installés dans les maisons et les écoles de Tsévié (Photo : Jude Fuhnwi / Tsévié)

Panneaux solaires installés dans les maisons et les écoles de Tsévié (Photo : Jude Fuhnwi / Tsévié)

Le projet fournira également des bus de 50 places pour améliorer le transport interurbain entre Lomé et Tsévié et faciliter le déplacement des étudiants de Tsévié vers l’Université de Lomé.