Conférence de la Convention des Maires pour l’Afrique Sub-Saharienne (CoM SSA) Sommet Climate Chance Afrique 2019 (Programme)

Posté le : 7 octobre 2019

Le récent rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) sur le réchauffement climatique confirme sans équivoque que la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) actuelles ne suffira pas à limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C. Avec l’adoption du programme de travail de l’Accord de Paris et des «Règles d’application Katowice», la mise en œuvre de l’Accord de Paris sera mise à l’épreuve et appellera une remise en question de l’approche adoptée jusqu’ici, notamment en Afrique. Les acteurs infra-nationaux sont essentiels pour aider à combler le fossé entre les objectifs climatiques nationaux et les actions concrètes requises sur le terrain. A cet égard, il est nécessaire d’opérer un changement de paradigme de l’approche descendante à travers la définition des CDL en faveur d’une plus grande prise en compte des actions entreprises et mises en œuvre au niveau local.

Lire la suite ici