Atelier CoM SSA à Garoua, au Cameroun: Comprendre les problèmes climatiques locaux et identifier les actions pour les résoudre

Posté le : 6 octobre 2019

Comprendre les actions climatiques

In Au Cameroun, le changement climatique affecte tous les aspects de la vie humaine et sa population devient de plus en plus consciente et consciente de ses effets. Néanmoins, il n’est pas facile d’identifier le lien entre les effets visibles et dramatiques d’un climat en mutation et les solutions pouvant être mises en œuvre pour y faire face.

Quel est le lien entre le changement climatique et les actions climatiques? Quelles actions spécifiques peuvent être entreprises au niveau des villes pour faire face aux effets locaux du changement climatique? Telles étaient les principales questions soulevées lors d’un atelier de sensibilisation organisé dans la ville de Garoua dans le cadre de la Convention des Maires en Afrique subsaharienne (CoM SSA), une initiative financée par la Commission européenne, le Ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ). et l’Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement (AECID).

L’atelier a été structuré comme une discussion interactive à laquelle ont participé différents acteurs au niveau local, notamment les maires de trois districts de Garoua, les points focaux de la CoM SSA, les délégués de plusieurs ministères et les ONG. Le fort intérêt et la participation active des parties prenantes impliquées ont fait de l’atelier une véritable expérience d’apprentissage pour tous les participants.

La discussion a permis de dégager quelques exemples clés de la problématique du changement climatique à Garoua, qui permettront de commencer à identifier des actions prioritaires pour la ville:

  • La déforestation, un défi majeur, est un problème aux multiples facettes qui ne peut être résolu par une seule action climatique telle que la reforestation. Un aspect essentiel consiste à réduire la demande en bois de chauffage, principalement en promouvant des alternatives de cuisson propres.
  • L’évolution des précipitations affecte le secteur agricole. Cette année, le manque de pluie pendant la saison des semailles et l’excès de pluie dans les dernières étapes du processus de culture ont gravement compromis le secteur des cultures de maïs, entraînant des pertes alimentaires et économiques considérables. L’application de techniques de diversification et d’innovation à l’agriculture est une stratégie d’adaptation essentielle pour la modification des précipitations.
  • Au cours des dernières années, Garoua a atteint une température de 45 à 46 degrés Celsius pendant la saison sèche. Cela crée des conditions de vie très difficiles, en particulier pour cette partie de la population sans accès aux systèmes de refroidissement. Pour les régions qui dépendent de l’hydroélectricité, la saison sèche est à la fois la plus chaude et la plus sujette aux coupures de courant qui minent les systèmes de refroidissement. Les stratégies d’adaptation vont de la plantation d’arbres dans la ville à l’accès à des sources d’énergie capables de garantir le bon fonctionnement des systèmes de refroidissement.

Renforcer l’intercommunalité à travers le développement de PAEDC (SEACAP)

Les changements climatiques génèrent des problèmes qui dépassent les frontières, il est donc crucial de concevoir des actions pour l’ensemble du territoire de la ville, en rassemblant les dirigeants politiques des différents quartiers.

Au cours de cet atelier, les maires des trois districts de Garoua se sont engagés dans la discussion pour comprendre les problèmes qui affectent leurs citoyens et la manière de les résoudre. En tant que l’une des premières étapes de la lutte contre le changement climatique, la CoM SSA assure la promotion de l’idée consistant à élaborer des plans d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat (PAEDC – SEACAP) au niveau des villes, renforçant ainsi l’intercommunalité à travers la planification de l’action climatique.

Signature de la convention de partenariat entre CdM ASS et le maire de Garoua III

L’engagement politique de Garoua d’élaborer un plan d’action pour le climat et de mettre en œuvre des mesures de lutte contre le changement climatique s’est consolidé au cours de cet atelier avec la signature d’un accord de partenariat entre la CoM SSA et le maire de Garoua II, qui fut le principal acteur de l’engagement de la ville de Garoua à l’initiative. L’accord de partenariat souligne l’importance de la participation des trois districts de Garoua (Garoua I, Garoua II, Garoua III). Grâce à la volonté et à la détermination de leurs maires de travailler ensemble, la ville sera la première dans la région CoM SSA à élaborer un PAEDC (SEACAP)  intercommunal pilote